Balade du Patrimoine

Remerciements :

Patrimoine mobilier et mémoire industrielle, les véhicules anciens de Nîmes Auto Rétro participent chaque année aux journées du Patrimoine en amenant ses adhérents à la découverte du patrimoine bâti régional.

Cette année, Nîmes Auto Rétro s'est rendu à Montfrin, cité gardoise au passé riche et varié et remercie particulièrement Monsieur Claude MARTINET, maire de Montfrin pour son accueil ;  les membres "Montfrinois" de NAR pour la préparation de cette belle journée ainsi que l'ami Daniel pour son bel exposé sur les templiers.

Un merci particulier à Geneviève pour ce compte rendu.

PHG 0678

Dimanche 17 septembre 2017 , l'héritage du passé.

Dès 8h15, trente voitures rutilantes s’affichent à l’entrée de MONTFRIN pour cette journée du patrimoine.

PHG 0605

PHG 0609

Mais aujourd’hui, c’est « PLEIN PHARES » sur le riche passé de ce village.

Ce sont 2 adjoints de la commune : Gérard et Jean-Claude, aidés de leurs épouses Joëlle et Geneviève, qui ont concocté : parcours, commentaires et logistique pour la découverte de « Monsferinus » (mont giboyeux).

Banc mairieA

En présence de Claude MARTINET, Maire de la commune, qui nous a offert le petit déjeuner, les équipages prennent place pour l’exposition. Les retrouvailles des participants sont des plus joyeuses.

HISTOIRE : Dès 120 avant JC, les Romains s’installèrent en Languedoc et à Montfrin : terres fertiles, vins abondants, gibiers succulents. Ils donnèrent à la ville la forme d’un camp quadrillé de rues perpendiculaires.

Puis les Templiers ont marqué le village de leur empreinte, comme le firent après eux, les Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, et les Pénitents Noirs.

Charles Martel, François 1er, Richelieu et Louis XIII ont aussi largement contribué à l’histoire de Montfrin.

ÉGLISE : N.D. de MALPAS : bel édifice roman bâti en 1180 par les Templiers, avec le tympan orné d’une vierge à l’enfant comme à St Gilles. A l’intérieur, des clés de voûte en croisés d’ogives et le fameux tableau : « L’Assomption de la Vierge » au-dessus du maître autel, de Xavier SIGALON, le « Michel Ange provençal ».

PHG 0614

COMMANDERIE : et son porche érigé en 1169 par les Templiers à leur retour de Terre Sainte. Ce sont des moines-soldats, plus régisseurs de domaines et bâtisseurs que guerriers.

PHG 0616

La Commanderie est donc une exploitation, avec sa chapelle, son puits, son four à pain, sa prison, ses terres agricoles, ses moulins et son hôtel St Jean des Templiers qui deviendra l’hôpital pauvre Saint Jean de Jérusalem après la suppression des Templiers par Philippe Le Bel en 1312.

Daniel Guglielmino, féru en la matière, nous retrace l’histoire mouvementée de ceux-ci dans un exposé très complet et technique.

PHG 0617

PLACE DU NORD et sa fontaine : Gérard relate la légende de la rencontre de Jean- Baptiste Poquelin (qui va devenir Molière) et de Madeleine Béjart.

A l’occasion du 3ième voyage de Louis XIII venu à Montfrin pour y "prendre les eaux", une jolie comédienne aux cheveux roux capte l’attention du fils du tapissier du roi… qui lui déclare sa flamme au milieu du vignoble des "Molières".

Il est aussi fait allusion à la maison où vécut Antoine-Henry REYNAUD : le cousin germain d’Alphonse Daudet, vantard et fanfaron (chasseur de casquettes !), qui lui servit de modèle pour son héros Tartarin de Tarascon.

Puis nous grimpons vers la RUE DES ROCHERS qui longe les murs de soutènement du Château et nous offre un large panorama sur les toits du vieux village blotti au pied de la colline. Du belvédère, on remarque quelques tours sarrasines et le magnifique clocher de pierre de 1372, œuvre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem.

Au loin, on aperçoit le pont sur le Gardon, Meynes et le Château de Clausonne appartenant à la Famille Seydoux.

PHG 0622

11h : Il est temps de rejoindre nos voitures pour une soixantaine de kms aux alentours de Montfrin : balade bucolique en passant par Théziers accroché à un éperon rocheux, Domazan aux riches caves de Côtes du Rhône, Saze aux ruelles étroites puis Vallabrègues village de vanniers et de pêcheurs, Comps, et enfin Sernhac où nous avons RDV au Domaine des Escaunes pour un repas de choix dans un ancien relais de poste où logèrent François 1er, Louis XIII et Charles IX.

PHG 0641

PHG 0644

Retour à Montfrin sur le site de LA BAUME. Ce lieu étrange, creusé dans la roche, abrite 75 niches à abeilles : ce qui en ferait le plus grand « APIÉ » (ou mur à abeilles) de France. Etait-ce un ermitage, une ferme, une tour de guet ?

PHG 0648

PHG 0650

PHG 0653

PHG 0662

LE CHÂTEAU : est une demeure privée appartenant à Jean-René Claret de Fleurieu, fils de Marie-Claire Servan Schreiber-Mendès France et ex-mari d’Agnès B.

Du XVIIIè cette bâtisse s’élève sur des constructions du XIIè : le donjon en est l’unique témoin. Ce petit Versailles au parc dessiné par les élèves de Mansard couronne le vieux village.

PHG 0669

Pour conclure cette découverte de Montfrin, la mini-ascension à la TABLE D’ORIENTATION permet d’avoir une superbe vue sur le château et les villages environnants. De chaque côté de la colline s’étalent les 2 plaines où coulent Rhône et Gardon qui ont fait subir de sévères inondations en 2002 et 2003 au vieux village en contre bas.

Après cette journée riche d’histoire, nous espérons que dorénavant vous direz : "MONTFRIN mérite le détour" !

PHG 0675

Page 4 sur 23